samedi 22 octobre 2016

Delomme, Martine - Un automne en clair-obscur


Éditions Calmann-lévy
Paru en octobre 2014

Littérature française, roman contemporain

Présentation de l’éditeur

Mère d’un petit garçon, Claire a refait sa vie avec Henri Brunet, un entrepreneur de Brive-La-Gaillarde, dont elle porte le premier enfant. Mais un soir d’automne, c’est le drame. Victime d’un accident de chasse, son mari est transporté à l’hôpital dans un état grave. Claire accourt à son chevet mais les médecins ne lui laissent guère d’espoir; Henri a sombré dans un coma profond. Très vite, Olivia, la première femme d’Henri, se met à harceler Claire. Pour Olivia, Henri est mort cliniquement et le maintenir en vie est une aberration. Claire est outrée, les relations entre les deux femmes deviennent houleuses.

Pourquoi cette hargne ? Quels liens unissent encore Henri et son ex-épouse ? Trahie, Claire ne veut pas croire que son mari ait pu sciemment l’écarter de son patrimoine au profit d’Olivia. Soutenue par sa grand-mère, qui a toujours été à ses côtés dans les moments difficiles, et par un jeune avocat de Brive, elle va se battre pour découvrir la vérité. Mais un nouveau choc l’attend, plus violent encore…

Mon avis

Claire vient d’apprendre que son époux a eu un accident de chasse. Elle se précipite à l’hôpital pour le retrouver dans le coma avec selon les médecins peu de chance de s’en sortir.

Elle est enceinte et tout ce qu’elle espère c’est qu’Henri ouvre les yeux et lui revienne. En attendant, elle doit faire face et prend en main la direction de la cartonnerie, mais voici qu’arrive l’ex-épouse Olivia qui a des parts dans la compagnie et congédie Claire.

Beaucoup d’événements désagréables surviennent par la suite à Claire qui ne veut pas débrancher son mari. Olivia la harcèle et réussit à l’expulser de la maison d’Henri.

J’ai bien aimé ce récit quoique je n’aie pas trop compris comment la première femme d’Henri pouvait avoir tous ces droits alors qu’il est légalement marié à Claire. Enfin, c’est une histoire que j’ai dévorée même si j’ai trouvé des invraisemblances. Je lirai avec plaisir les autres écrits de cette auteure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire