lundi 9 mai 2016

Butler, Erin - Personne d'autre que lui



Édition Milady
Paru en avril 2016

Érotisme, new adult, littérature américaine

Résumé

« Cette nuit-là, il avait enchaîné les verres. Il avait tourné la clé dans le contact et réagi trop tard quand la voiture avait glissé. Chase avait tué mon frère. C’était à cause de lui que le corps de Kyle reposait entre quatre planches de bois ».

Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. Un soir, alors que les garçons ont trop bu, ils ont un accident de voiture. Chase était au volant, et c’est Kyle qui y laisse sa peau. Kelsey a beau être dévastée par la mort de son frère, elle ne peut s’empêcher de penser à Chase. Le dernier des inséparables, celui qu’elle considère désormais comme sa seule famille. Elle finit par tomber amoureuse de celui que tous tiennent pour responsable de la mort de son frère. Mais le jeune homme ne lui dit pas tout, et les secrets qu’il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation.

« Une merveilleuse histoire sur ceux qui tombent, se relèvent, et apprennent à aimer. »
Jen McLaughlin

Mon avis

L’histoire débute après le décès de Kyle et sa sœur Kelsey ne s’est pas remise de sa mort. Il lui est défendu par ses parents de revoir celui qui conduisait le véhicule. Pourtant, ils étaient inséparables tous les trois.

Il faut dire également que les parents de Kelsey n’ont jamais aimé Chase, ils ont toujours pensé qu’il avait une mauvaise influence sur leurs deux enfants.

Lorsque j'ai commencé la lecture de ce volume, je croyais avoir entre les mains un petit bijou qui mettrait en garde les jeunes de ce qui peut arriver lors d’une conduite en état d’ébriété et des conséquences pénales pour le responsable de l’accident.

Oui, nous réussissons à savoir ce que Chase a eu comme sanction, mais non pas ce qui s’est passé lors du procès. Nous avons eu surtout droit aux regrets de ce dernier et à ses amours naissantes.

L’auteure alterne les chapitres entre Kelsey et Chase afin que nous ayons une compréhension plus réelle de leur vécu. Malgré cela, j’avoue que je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce que j’ai lu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire