lundi 4 janvier 2016

Allard, Francine - Clinique Valrose tome 2 L'enfant tel un jouet brisé

Éditions La Semaine
Paru en août 2014

Roman contemporain, littérature québécoise

Résumé

Dans ce deuxième tome de Clinique Valrose, les esprits doivent faire face aux nouvelles réalités : les femmes médecins sont plus nombreuses que leurs collègues masculins et alors que certaines sont lesbiennes ou voilées, d'autres soignent leurs patients à l'aide de granules homéopathiques.

Autour de cette réalité qui représente bien la société, les quatre propriétaires de la clinique continuent à étonner : Mathieu Crevier rencontre des écueils amoureux insurmontables, Fabienne Lanthier vit ses amours à distance, Mélissa O'Brien songe à l'adoption et Benoît Raymond vit le pire de tous les drames. Aussi, afin d'offrir à la population de Sainte-Marie tous les services d'une polyclinique, la clinique Valrose voit sa surface doubler et accueillir des médecins spécialistes. Mais l'intrigue de ce deuxième tome repose principalement sur les enfants qui naissent avec le VIH, la vie en Haïti depuis le séisme de 2012 et les beautés saisissantes de ce joyau des Antilles.

Mon avis

Je retrouve avec plaisir nos quatre médecins. Tout un chacun a ses petites misères, mais c’est Benoît Raymond qui est frappé le plus durement ainsi que la famille de Mathieu Crevier. Il y a également les employés de la clinique pour qui tout n’est pas facile, allant de l’homme de ménage qui se drogue à ceux de la réception dont le conjoint est malade.

Il y est question d’adoption d’enfants à Haïti, du VIH dont ces petits sont atteints. Une femme musulmane voilée se joint aux autres docteurs de la clinique. Une décision est à prendre pour un agrandissement afin d’offrir plus de spécialités et non juste de la médecine familiale.

Il y a la « Maison Soleil » qui en est une de fin de vie et un nouveau projet « Adoptez un vieil ami » est mis sur pieds par une jeune fille. Francine Allard effleure le sujet de la violence conjugale sans trop s'y attarder.

Lire une auteure québécoise qui nous parle des événements actuels au lieu de ce qui s’est passé dans les années 50 et 60, c’est différent et plus qu’intéressant. C’est réellement d’actualité.

Je suis toujours aussi emballée à poursuivre la lecture de cette merveilleuse saga.

De la même auteure

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire