lundi 17 août 2015

Sparks, Nicholas - La dernière chanson


Éditeur Michel Lafon
Paru en juin 2010

Romance contemporaine, littérature américaine

Résumé

NICHOLAS SPARKS est l’auteur des romans d’amour les plus lus dans le monde. Il a notamment écrit Les Pages de notre amour et Une bouteille à la mer qui ont été adaptés au cinéma. Dans cette histoire, elle aussi devenue un film, il montre comment un chagrin peut apprendre à aimer.

À l’âge de 17 ans, la vie de Veronica Miller alias « Ronnie » est bouleversée par le divorce de ses parents et le départ soudain de son père, qui abandonne New York pour la Caroline du Nord. Elle lui en veut vraiment et refuse de le voir depuis la rupture… Jusqu’au jour où, trois ans plus tard, sa mère décide de l’envoyer passer un été avec lui, espérant une réconciliation.

Le père de Ronnie, ancien pianiste et professeur, mène une vie paisible en bord de mer où il se consacre à la confection d’une œuvre d’art. Dès son arrivée, Ronnie se rebelle et menace de partir. Mais bientôt, elle fait la connaissance de Will, un jeune homme du village, qui va faire chavirer son cœur. Baissant sa garde, va-t-elle enfin réussir à s’ouvrir au bonheur ?

Des retrouvailles inattendues

*

Si l’amour peut briser les cœurs,
il peut aussi les cicatriser.

Mon avis

Au-delà de la romance amoureuse entre Ronnie et Will, nous découvrons la force des liens familiaux de la famille Miller, peu importe ce qui a pu arriver.

L’histoire de ce livre est tellement belle et triste en même temps. Ronnie et son jeune frère Jonah ont été obligés par leur mère d'aller passer l’été avec leur père en Caroline du Nord.

À son retour, Ronnie raconte à sa mère son été en commençant par sa rencontre avec Blaze et Marcus jusqu’à la première fois où elle a vu Will, ce beau jeune homme rencontré à la plage. Sa rage de quitter New York et toutes ses amies et la peur de s’ennuyer, car elle ne voulait pas passer l’été chez son père vu qu’elle ne lui avait pas parlé depuis trois ans. Elle le détestait depuis qu’il les avait quittés. Et maintenant, elle s’en veut de toutes les méchancetés qu’elle lui a dites et qu’elle regrette.

À son arrivée chez lui, elle était rebelle, belliqueuse et partait sans dire où elle allait, se fichant de tout. Quelques mois plus tard, c’est une jeune fille toute transformée qui retourne vers sa mère à New York.

Les chapitres qui alternent entre Ronnie, Steve (le père), Will et Marcus rendent le récit plus attrayant, nous montrant ainsi une vision plus juste des personnages et de ce qu’ils vivent. Une histoire remplie d’amour, de bonté, de pardon et surtout de compréhension.

J’aime beaucoup les écrits de cet auteur et je ne suis peut-être pas objective, mais j’ai tout simplement adoré. À lire absolument.
http://ennalit.canalblog.com/archives/2015/07/01/32291013.html

3 commentaires:

  1. Voilà, j'aurais pu écrire cet avis ! :)

    Mais bon, tout comme toi, je ne suis pas objective, car les romans de cet auteur arrivent toujours à m'accrocher.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. De la grande visite, je suis contente de te lire. Hé oui! nos goûts en commun en lecture ne changent pas comme je peux le constater.

      Passe de Joyeuses Fêtes ma belle amie.

      Effacer
    2. Merci Gemma !

      Joyeuses fêtes à toi aussi.

      xxxx

      Effacer

commentaire