lundi 10 août 2015

Feugnet, Anne - La face cachée des dômes



Éditions Rebelle
Paru en mai 2012

Science-Fiction, littérature française

Résumé

La France, 26e siècle.

Une trentaine de militaires qui ont survécu à l'extermination de la vie humaine et animale par des fanatiques religieux vivent dans des dômes artificiels. Deux mondes où l'argent n'existe plus, où chacun est égal en droits... Mais où toute liberté a disparu ; les hommes et les femmes vivent séparément et n'ont aucun rapport depuis longtemps. Antaldys, jeune mère porteuse non volontaire, va se rebeller contre le système qui l'oblige à abandonner son fils aux hommes. De son côté, Ethan, jeune homme frustré par une vie ennuyeuse qu'il n’a pas choisie, n'a trouvé d’autre moyen que de devenir père pour échapper à son destin. Antaldys et Ethan vont braver les interdits, découvrir de monstrueux secrets cachés par leurs dirigeants... La situation va leur échapper... mais cela en vaut-il peut-être la peine ?

Mon avis

En mars 2022, ce fut le début de la fin pour les habitants de la terre. Des fanatiques ont décidé d’exterminer tout le monde. La première partie du plan a consisté à empoisonner l’eau potable, la deuxième fut l’écrasement de milliers d’avions un peu partout dans les petites villes et villages continuant ainsi à tuer une partie des survivants et la troisième et dernière phase fut le virus lancé dans les airs qui finit ainsi le travail, ne donnant aucune chance à tout ce qui vivait sur terre, animaux comme humains. C’est ainsi que le 22 avril 2022, un dernier message fut lancé sur les ondes et, les derniers instants des instigateurs furent filmés et tout s’est éteint.

Par chance, une équipe de chercheurs scientifiques (17 femmes - 20 hommes) étaient cloitrés sous terre pour une mission secrète depuis deux semaines, lorsque commença le début de l’apocalypse et ils assistèrent impuissants à la fin du monde qui fut décrétée le 13 août 2022, journée où il n’y eut plus aucun signe de vie. La peine qu’ils ressentirent est innommable, car maris, femmes et enfants disparurent, mais ils durent se retrousser les manches et continuer s’ils voulaient vivre.

C’est ainsi que nous nous retrouvons 500 ans plus tard avec Denaëlle, une jeune fille qui fait des recherches sur la culture générale, afin de connaître son sujet sur le bout des doigts lors de sa participation au Grand Concours et que nous découvrons le passé qui a mené la population à vivre dans les dômes.

Beaucoup d’autres personnages s’ajoutent au fur et à mesure du récit qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Il y a Antaldys, la meilleure amie de Denaëlle qui a été choisie par le Grand Ordinateur pour être porteuse et rien ne peut changer cela.

Là, je vous ai parlé du dôme des femmes, mais il y a celui des hommes également, hé oui! C’est que lors de leurs créations, il y a eu mésentente entre eux, ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur certains points et ils ont décidé de vivre séparément tout en continuant de communiquer et de s’entraider.

Un roman que j’ai grandement apprécié, addictif même si la fin m’a déstabilisée quelque peu. J’aimerais tellement qu’il y ait une suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire