samedi 25 juillet 2015

Albom, Mitch - Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut


Éditeur Oh Éditions
Paru en septembre 2004

Contemporain, fiction, littérature américaine

Résumé

Le roman qui vous réconcilie avec la vie.

« Nous avons tous notre petite idée sur le Ciel. Cette histoire est racontée pour que les gens qui ont pu croire leur passage sur terre sans importance se rendent au contraire compte qu’ils en ont eu beaucoup, et aussi combien ils ont été aimés. »

Cinq personnes que vous avez croisées de votre vivant vous attendent là-haut. Leur sort est intimement lié au vôtre, et pourtant vous ne les connaissez pas forcément. Ces cinq rencontres, belles ou terribles, vous révèleront les fils invisibles qui nous relient tous les uns aux autres.

Ignorant tout cela, le vieil Eddie, chargé de l’entretien des manèges d’une fête foraine, fait ses premiers pas là-haut. Au fil des rencontres qui lui sont destinées, il découvrira les clefs de la vérité pour plonger enfin dans une bienfaisante éternité.

Mon avis

Bof! Bof! Que voilà une lecture qui ne me restera pas longtemps en mémoire. L’histoire débute lors des dernières heures sur terre du vieil Eddie au Ruby Pier, un parc d’attractions estival.

Il est le responsable en chef de l’entretien des manèges et décède lorsqu’une nacelle se détache et l’écrase.

Notre homme se retrouve au ciel où l'attendent cinq personnes connues ou non de lui, qui ont à lui raconter des événements qui ont eu un impact direct sur sa vie terrestre et ainsi comprendre pourquoi il a vécu.

Le livre se lit vite, seulement 280 pages, et les chapitres alternent entre de différentes journées d’anniversaire et sa rencontre avec un personnage au ciel.

Je n’ai pas eu l’étincelle qui me fait dire habituellement que c’est une belle découverte, car je découvre Mitch Albom avec ce bouquin et j’en ressors avec un avis assez mitigé. Je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas aimé non plus. Je suis restée bien indifférente.

Je me sens mal à l’aise d’écrire ce billet, car la majorité des personnes ont apprécié ce livre et moi, bah… D’une manière ou de l’autre, le meilleur moyen de vous en faire une idée est de le lire.

http://ennalit.canalblog.com/archives/2015/07/01/32291013.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire