mardi 19 mai 2015

Verret, Aimée - Comme deux gouttes d'eau



Éditions de Mortagne
Collection Génération Filles (10 ans et plus)
Parution mai 2015

Jeunesse, littérature québécoise

Présentation de l’éditeur

« Oh! Des jumelles identiques! Vous devez être les meilleures amies du monde! »

Voilà ce que Samuelle et Félixe entendent depuis qu’elles sont toutes petites.

Pourtant, si vous demandez à Sam ce qu’elle en pense, elle vous répondra NON sans hésitation. (Faut dire qu’elle n’a pas la langue dans sa poche!)

Les vacances d’été approchent et Sam n’a qu’une envie : s’éloigner de sa jumelle. Rassurez-vous, elle l’aime bien, sa sœur… Mais elle pourra enfin vivre des expériences (formidables, c’est sûr!) en solo. Surtout que ses parents ont décidé de louer un chalet sur le bord d’un lac! Là-bas, Félixe n’existera pas. Pas plus qu’Hugo, qui vient de lui briser le cœur, juste avant la fin de l’année scolaire… Là-bas, elle sera Samuelle Vézina, la seule et unique!
***
Félixe a toujours eu l’impression d’être moins populaire, moins drôle et moins belle que sa jumelle. Bizarre, n’est-ce pas, puisqu’elles sont identiques?

Cet été, elle réalisera enfin SON rêve : être la meilleure aide-animatrice au camp de jour du Jardin botanique. Pour elle qui a toujours adoré les plantes, les fleurs ET les enfants, cet emploi est plus que parfait! Et puis, imaginez toutes les calories qu’elle dépensera à s’occuper des jardiniers en herbe. (Certainement plus que si elle passait ses vacances à se faire bronzer au bord du lac.)

Tant mieux, parce que Félixe s’est fixé un objectif (secret) : reprendre l’école, en septembre, avec un corps de déesse…

Mon avis

Comme deux gouttes d’eau est un écrit à deux voix; un chapitre avec Samuelle, l’autre avec Félixe. Tour à tour, les jeunes filles nous livrent leurs états d’âme.

Même si elles sont identiques, il y a une grande différence entre elles. Là où l’une est timide, l’autre n’a pas peur de ses idées. Sam aimerait être unique et la douce Féli rêve d’être aussi belle que sa sœur. (Pourtant, elles sont physiquement pareilles.)

L’auteure nous transmet un message sur la détresse que peut ressentir une jeune qui se croit moins jolie et moins « tout » que les autres de son âge. Très bien écrit, court chapitre et histoire intéressante. J’ai bien aimé.

Je tiens à souligner la superbe couverture de ce livre qui est de toute beauté. L’illustration est de Paula Romani.



Lu  dans le cadre d'un partenariat avec  https://editionsdemortagne.com/produit/comme-deux-gouttes-deau/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire