samedi 31 janvier 2015

Dupuis, JoÈve - Montagnes russes


Éditions de Mortagne
Collection Tabou
Paru le 14 janvier 2015

14 ans et +, jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

Le 31 décembre à minuit, ma meilleure amie Stéphanie et moi, on a formulé le souhait de trouver l’amour avant la fin de l’année scolaire. En fait, on s’est promis de sortir avec les jumeaux Perron, les plus beaux gars de l’école, pour qu’ils soient nos cavaliers au bal de fin d’études.

Mon amie ne croyait pas que c’était possible, mais, maintenant qu’elle fréquente Jeff Perron, elle se met à penser que les rêves peuvent devenir réalité. Pour ma part, le conte de fées s’avère désastreux. Oui, je me suis rapprochée de Joe, mais pas comme je le voulais. Et, si elle apprenait ce que j’ai fait le soir de la Saint-Valentin, Steph ne voudrait sûrement plus rien savoir de mon amitié…

Elle commence d’ailleurs à me trouver intense. Elle dit que je suis obsédée par mon beau jumeau, que j’ai des comportements un peu fous. Elle ne comprend pas mon attitude, les highs et les downs qui ponctuent mon quotidien. C’est pourtant normal d’avoir les émotions en montagnes russes, à mon âge… non ?

Dorothée souffre en fait, sans le savoir, de bipolarité, cette maladie trop fréquemment ignorée et bafouée par les préjugés. Peu importe leur âge, les gens qui en sont atteints ont souvent peur de l’avouer, même si le diagnostic et les médicaments leur ont sauvé la vie. Une vie qu’ils peuvent maintenant mener de façon plus équilibrée.

Mon avis

Au secondaire, Dorothée et Stéphanie deviennent de très grandes amies, inséparables, mais tellement différentes. Là, où Dorothée est extravertie, Stéphanie est plutôt réservée et à d’autres moments, quand c’est Dorothée qui hésite, n’est plus certaine de rien, c’est Stéphanie qui la pousse à agir.

L’auteure touche ici un sujet qui n’est pas abordé facilement, ni par les jeunes, ni par les adultes. La maladie mentale, lorsque nous en parlons, c’est en chuchotant. Nous ne la comprenons pas, alors imaginez une adolescente qui en souffre, comment peut-elle, si elle n’en a jamais entendu parler, savoir ce qui lui arrive.

Dorothée est bipolaire, a une vie en dent de scie. Elle a des périodes où elle est excessive et d’autres où elle est amorphe. Stéphanie, quant à elle, fait du sport, s’entend bien avec ses parents et son frère et contrairement à Do qui apprend facilement en classe, elle peine sur certaines matières et se fie sur son amie pour l’aider.

Outre les études, nos deux complices se sont promis qu’elles iraient au bal de fin d'année avec les jumeaux Perron. Lors d’une soirée, Dorothée en fait une belle et n’ose le dire à son amie, elle change et lorsque Stéphanie l’apprend, Do s’isole encore plus et évite cette dernière.

Comme tous les romans de la collection Tabou, celui-ci aborde un sujet auquel nous ne connaissons rien et Mme Dupuis en mots simples, nous dédramatise la situation et explique les avenues possibles pour une personne qui souffre de cette maladie.


À découvrir absolument.

Lu dans le cadre d'un partenariat avec                          



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire