mercredi 3 décembre 2014

Howey, Hugh - Silo Générations (tome 3)

Éditions Actes Sud
Parution en novembre 2014
Science-fiction


Présentation de l’éditeur

À la suite d’un soulèvement, les habitants du silo 18 sont face à une nouvelle donne. Certains embrassent le changement, d’autres appréhendent l’inconnu. Personne n’est maître de son destin. Le silo est toujours sous la menace de ceux qui veulent le détruire. Et Juliette sait qu’elle doit les arrêter. La bataille pour le silo a été gagnée. La guerre pour l’humanité ne fait que commencer.

Hugh Howey est né en 1975 à Monroe, en Caroline du Nord. Après avoir été capitaine de yacht, couvreur et libraire, il se lance dans l’écriture. Il vit avec son épouse à Jupiter, en Floride. Son projet : écrire le roman qu’il aurait envie de trouver au rayon SF de sa librairie. Silo Générations est le dernier volet d’une trilogie déjà culte.

Roman traduit de l’anglais (États-Unis) par Laure Manceau.

Mon avis

Juliette Nichols est de retour au silo 18 où elle a été élue maire, mais les gens se méfient d’elle maintenant, surtout avec ses idées bizarres de creuser à l’horizontale pour aller vers le silo 17 d’où elle revient, ils la croient folle.

Au silo 1, Donald est découvert, il a usurpé l’identité de Thurman « le berger » qui l’a condamné à mort, à son réveil. Depuis, il est gardé prisonnier en attendant son exécution.

Nous savons tous maintenant qu’il y a cinquante silos, tous reliés au silo 1 et que ce sont les dirigeants de ce dernier qui décident du sort de tous. Juliette, qui est déjà allée par deux fois à l’extérieur, veut en savoir davantage et elle est quasi certaine que la vie est possible dehors, mais pour cela, il faut sortir et s’éloigner des silos. Réussira-t-elle à convaincre son monde à la suivre dans ce projet fou?

De plus en plus, j’adore lire de la science-fiction et plus précisément, du post-apocalyptique comme cette trilogie qui est très bien écrite même si j'ai trouvé la finale trop abrupte. Il me semble que le livre aurait pu avoir une centaine de pages de plus, ce qui aurait peut-être répondu aux quelques questions que je me pose encore concernant le nuage au-dessus des silos et plus d’explications sur les nanos.

Enfin, je n’ai que trois mots à ajouter : À DÉCOUVRIR ABSOLUMENT. 

Du même auteur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire