dimanche 30 novembre 2014

Roth, Veronica - Allégeance (tome 3)


AdA Éditions
Parution en 2014
Dystopie, fiction, jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

Et si une révélation, à l’instar d’un choix, pouvait tout changer? Et si l’amour et la loyauté vous forçaient à faire des choses que vous n’auriez jamais fait? La société basée sur les factions en laquelle Tris Prior croyait est maintenant détruite, fracturée par la violence et les batailles pour le pouvoir, marquée par les pertes et les trahisons. Alors, quand Tris se voit offrir la chance d’explorer le monde au-delà des frontières qu’elle a toujours connues, elle est prête. Tris et Tobias trouveront peut-être de l’autre côté de la Clôture une nouvelle vie plus simple, libre des mensonges compliqués, des loyautés emmêlées et des souvenirs douloureux. Mais la nouvelle réalité de Tris est encore plus effrayante que celle qu’elle vient de quitter. Les anciennes découvertes sont rapidement devenues vides de sens. Les nouvelles vérités fracassantes modifient les sentiments de ceux qu’elle aime. Et une fois de plus, Tris doit se démener pour comprendre les complexités de la nature humaine — et se comprendre elle-même – tout en faisant face à des choix impossibles concernant le courage, l’allégeance, le sacrifice et l’amour. Raconté d’une double perspective fascinante, Allégeance, écrit par Veronica Roth, auteure primée du New York Times, amène la série Divergence à une conclusion percutante tout en révélant les secrets du monde dystopique qui a captivé les millions de lecteurs de Divergence et Insurgés.

Mon avis

Alors, nous retrouvons nos jeunes qui quittent Chicago pour aller à l’extérieur de la Clôture en espérant trouver un monde meilleur. Ce Nouveau Monde où ils ne se reconnaissent pas et ne savent pas trop quoi faire. Il n’y a plus de factions, mais il y a quand même deux catégories de gens; ceux qui ont des gènes déficients et les autres qui eux, sont purs, les Divergents.

Ils découvrent avec stupeur qu’il y a d’autres villes comme celles qu’ils viennent de quitter et qu’ils sont tous sous la surveillance du Bureau, mais que personne n’intervient dans leur vie à moins qu’il se passe quelque chose d’extrêmement grave.

Tris et Tobias, comme dans les deux premiers tomes continuent à se quereller, se réconcilier. C’en devient redondant leur histoire d’amour.

Mais tout de même, c’est avec tristesse que je ferme ce livre. Le petit groupe faisait partie de mon quotidien depuis quelque temps et j’aimais beaucoup les suivre dans leur vie. Il faut dire que ce dernier opus a été un coup de massue tellement que je ne m’attendais pas à cette fin.

À lire absolument.

Du même auteur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire