lundi 3 novembre 2014

Bélice, Dïana - Détruiredesvies.com


Éditions de Mortagne
Collection Tabou
Paru le 8 octobre 2014

14 ans et +, jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

Peut-être es-tu comme moi. Loin d’être populaire à l’école, tu passes pas mal inaperçue, à ton grand désespoir, alors que tout ce que tu voudrais, c’est enfin te faire remarquer pour trouver l’amour. Mais être invisible n’est certainement pas le prérequis numéro un pour séduire ton prince charmant.

C’est arrivé un peu par hasard, mais j’ai déniché le mode d’emploi. Celui pour l’amour. Et avec le recul, je me rends compte que pour vivre une incroyable idylle, je ferais tout. Littéralement, tout. C’est un processus assez simple.

Étape numéro un : te trouver une bande d’amies, vraiment cool et populaire, question de te tenir le plus près possible des beaux gars de l’école.

Étape numéro deux : te créer des profils sur les réseaux sociaux, ainsi que sur des sites de rencontres.

Étape numéro trois : te dénuder devant ta webcam.

Étape numéro quatre (impensable mais souvent inévitable) : pleurer toutes les larmes de ton corps en te demandant si tout ça, c’est bel et bien arrivé.

La cyberprédation est un fléau qui s’immisce dans la vie de nos jeunes de façon insidieuse. La facilité d’accès aux réseaux sociaux rend la vérification de l’identité des utilisateurs presque impossible. Les faux marchands de rêves ont ainsi tout le loisir de berner leurs victimes plus ou moins consentantes, profitant de l’anonymat d’Internet pour obtenir ce qu’ils veulent.

Mon avis

Camille Samson est une adolescente différente des autres, elle n’a pas d’amis à l’exception de Philippe. Ses parents s’en désolent et voulant la faire sortir de la maison, un soir, ils obligent leurs fils Nikolas et Samuel qui sont invités à un party d’y aller avec Camille, sinon personne ne sort et c’est un ordre.

À cette soirée, Camille discute un peu avec Philippe, qui sans le vouloir, la blesse en critiquant sa tenue vestimentaire, alors elle veut s’isoler et va aux toilettes où en ouvrant la porte, elle voit Kim Blainville, la coqueluche de tous les gars, à genoux devant son frère Nik qui s’empresse de relever son pantalon.

Par la suite, Kim s’organise pour devenir amie avec Camille et, avec Anouk elles deviennent les trois mousquetaires. Elle l’aide à s’habiller à la mode, lui montre comment s’inscrire sur des sites de rencontre et lui explique comment se rendre intéressante avec les garçons.

La mère de Camille ne reconnaît plus sa fille, elle qui était si douce, réservée, gentille; devient arrogante, impolie et va jusqu’à la bousculer, mais ce qu’elle ignore, c’est ce qui se passe réellement dans sa vie, jusqu’au jour où au cinéma, elle reçoit un message texte de Nikolas lui demandant de revenir au plus vite à la maison. Alors là, c’est l’horreur…

Ce livre qui a pour sujet la cyberprédation ne se lit pas, il se dévore. Je termine en citant un extrait des remerciements de Dïana Bélice à une dénommée Jade.

« J’espère vraiment avoir été en mesure de faire transparaître sur papier une infime partie de l’horreur que tu as vécue et j’espère que cela te fait du bien de savoir que cette souffrance n’était pas vaine; elle en aidera d’autres. »

Lu dans le cadre d’un service de presse avec 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire