lundi 27 octobre 2014

Lauzon, Emmanuel - La rage de vivre



Éditions de Mortagne
Collection Tabou
Paru le 10 septembre 2014

14 ans et +, Jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

À l’âge de huit ans, on m’a diagnostiqué un Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité ; TDAH, pour les intimes. Qu’est-ce que ça fait dans la vie, un « déficitaire de l’attention » ? Eh bien, ça conteste l’autorité, c’est irritable, ça s’impatiente rapidement, ça parle tout le temps, ça coupe la parole, ça argumente, c’est incapable de tenir en place plus de cinq minutes, ça dérange les professeurs et les autres élèves en classe, ça se fait du souci pour n’importe quoi et ça échoue souvent à l’école. Bref, ça fait chier tout le monde.

J’ai donc grandi avec une perception négative de moi-même. Pendant une bonne partie de ma vie, j’ai eu l’impression que tout ce que j’étais capable de faire, c’était me planter et déranger les gens autour de moi. J’en voulais à mes professeurs, à mes parents et à mes intervenants de n’avoir su me faire que des reproches, de m’avoir fait sentir coupable pour des comportements que je ne contrôlais pas. En vieillissant, un sentiment qui m’a toujours habité a commencé à prendre de l’ampleur. Ce sentiment, c’est la rage.

La rage de vivre.

L’histoire de Vincent est celle de milliers d’adolescents souffrant de TDAH. Souvent incompris et considérés comme turbulents, ces jeunes ont besoin d’un soutien adéquat pour bien saisir et maîtriser leur condition. Avec les outils appropriés, ils ont toutes les chances d’accéder au succès et de réussir leur vie.

Mon avis

Vincent est un adolescent en apparence tout à fait normal. Il déteste l’école, se conduit comme un imbécile pour faire rire les copains, a l’air de se ficher de tout, du moins, c’est ce que nous croyons en le voyant, mais la réalité diffère totalement de l’impression que nous en avons, car ce jeune garçon souffre d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et c’est ce que l’auteur nous raconte tout au long des 264 pages de ce livre.

Je n’aurais jamais pu imaginer le calvaire que vit ce jeune, comment il se sent prisonnier de son corps et, surtout de ne pas être comme tous les autres de son âge. Son petit hamster dans sa tête n’a qu’une vitesse et c’est à plein régime.

Emmanuel Lauzon nous décrit tellement bien ce qu’est la vie d’une personne souffrant de ce déficit, la réaction de son entourage (amis, professeurs et, surtout ses parents). Il nous parle également des ressources, outils et médicaments qui peuvent aider à mener une vie normale.

Avez-vous déjà rencontré quelqu’un comme Vincent? Avez-vous compris que cette personne n’était pas « mal élevée », grossière, obstinée? L’avez-vous mal jugée? Si vous répondez oui, n’en soyez pas gêné, c’est que vous n’avez jamais été confronté avant à ce mal insidieux.

Si vous voulez en savoir plus, lisez « La rage de vivre » et vous pourrez tout comme moi, avoir une idée de ce que vit un TDAH.


Lu dans le cadre d’un service de presse avec  https://editionsdemortagne.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire