dimanche 14 septembre 2014

Allard, Francine - La couturière 01.- Les aiguilles du temps


Éditions Trois-Pistoles
Parution  en octobre 2008
Contemporain québécois

Présentation de l’éditeur

Dans Les aiguilles du temps, tome 1, l'écrivaine nous raconte la vie quotidienne de ses personnages bardés de sincérités et d'originalité : Émilia Trudel et Donatienne Crevier que l'auteure fait revivre en alternance. Ces dernières connaîtront une existence entrelacée d'étonnantes découvertes et apprendront la méfiance, la vengeance mais aussi l'amour fou, l'amour qui dérange.

Mon avis

L’histoire débute à Lachine lorsque la belle Adéline donne naissance à son deuxième enfant avec l’assistance d’une sage-femme et d’un médecin venu à la rescousse, car le bébé qui est un gros garçon se présente par le siège. Malgré tous leurs efforts, ils ne peuvent sauver la mère qui décède d’une hémorragie.

Josaphat devenu veuf, engage la voisine Donatienne Crevier la sage-femme, pour prendre soin de ses enfants sans trop s’apercevoir au début qu’elle est amoureuse de lui. Et lorsqu’il le découvre, il en profite allègrement.

La vie continue et Donatienne s’en va habiter à Oka lorsque Josaphat épouse la jeune sœur d’Adéline. Elle est inconsolable, mais s’organise pour bien vivre malgré tout.

Émilia, maintenant rendue adulte, est devenue une couturière que les dames de la haute société s’arrachent même s’il y a une grosse crise économique.

L’auteure alterne les chapitres entre Donatienne et Émilia, nous racontant les amours et le quotidien de ces deux femmes.

Je découvre une belle plume québécoise, son écriture me ravit et que dire de son imagination débordante.


À mon grand bonheur, il y a deux autres tomes qui suivent celui-ci et je m’empresse de poursuivre ma lecture, car j’ai déjà hâte de retrouver ce monde créé par Francine Allard.


                                                       

2 commentaires:

  1. Francine Allard est une auteure que j,aime beaucoup. Par contre je n'ai pas encore lu ses romans ''historiques'' ou d'époque mais dès que je le peux; je m'y plonge.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ce fut une belle découverte que de lire cette auteure, je ne la connaissais pas du tout.

      Effacer

commentaire