mardi 26 août 2014

Howey, Hugh - Silo (tome 1)



Éditions Actes Sud
Parution : novembre 2013
Science-fiction 

Présentation de l’éditeur

Dans un futur postapocalyptique indéterminé, une communauté d’hommes et de femmes a organisé sa survie dans un silo souterrain géant. Du monde extérieur, devenu hostile, personne ne sait rien, sinon que l’atmosphère y est désormais irrespirable. Les images de mauvaise qualité relayées par d’antiques caméras, montrant un paysage de ruines et de dévastation balayé de vents violents et de noirs nuages, ne semblent laisser aucune place à l’illusion. Pourtant, certains continuent d’espérer. Ces individus, dont l’optimisme pourrait s’avérer contagieux, représentent un danger potentiel. Leur punition est simple. Ils se voient accorder cela même à quoi ils aspirent : sortir.

Dans une nouvelle qu’il met en ligne en 2011, Hugh Howey décrit une société où l’on ne percevrait plus le monde extérieur que par le biais d’un écran. Peu après, devant le nombre de messages de lecteurs lui réclamant une suite, il imagine quatre nouveaux épisodes – donnant naissance à Silo, devenu depuis un best-seller international.

Conjuguant un art consommé du récit et un infaillible sens du suspense, Hugh Howey a peut-être offert à la science-fiction son dernier classique en date.

Mon avis

Nous sommes en je ne sais quelle année et des humains vivent dans un silo enfoui dans la terre. Tout ce qu’ils voient de l’extérieur est un monde balayé par les vents et où l’air est irrespirable.

Ils habitent plus de cent niveaux, il y a des fermes, un hôpital, la salle des machines toute au fond et tout est semblable à la vie sur terre, mais il faut un contrôle très strict. Le maire et les policiers s’appliquent à faire respecter la loi et l’ordre.

En effet, à force de vivre à proximité et dans un lieu restreint, il peut arriver n’importe quoi. Les gens peuvent désirer plus que ce qu’ils ont et à partir de là, désobéir, tricher, ce qui occasionne une punition qui est d’aller dehors. Endroit d’où personne ne revient.

Je ne nommerai pas toutes les personnes du livre, mais Juliette est celle par qui tout arrive.


Inutile d’en dire plus, il vous faudra le lire. Je veux ajouter que les avis sont partagés, d’aucuns aiment, d’autres pas, mais la plupart sont d’accord pour dire qu’ils n’ont pu s’empêcher d’en terminer la lecture. Personnellement, j’ai bien aimé et j’ai hâte au prochain tome.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire