samedi 7 juin 2014

De Vailly, Corinne - L'âme à vif


Éditions de Mortagne
Collection Tabou
Parution : mai 2014

14 ans et +, Jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

La lame de l’exacto va et vient. Clic, clic! De plus en plus vite. Je l’approche du bout de l’un de mes doigts. Des frissons me parcourent. J’anticipe la douleur de la coupure et, en même temps, elle semble tellement… libératrice! Juste un petit trait, tout doucement, pour voir…

Je n’appuie pas trop fort, je ne veux pas mourir! Je veux seulement contrôler ma souffrance intérieure. Comment? Je l’enterre sous une autre souffrance : physique, celle-là. Quel sentiment de puissance! Mais… vais-je pouvoir arrêter?

À la suite de l’accident de son frère, dont elle se sent responsable, Angélique est submergée par le mal-être qu’elle ressentait depuis des années et que la tragédie a accentué. Elle s’isole graduellement avec sa douleur, et sa lame devient une bouée de sauvetage. Mais, inconsciemment, Angélique espère-t-elle que quelqu’un découvre ce qu’elle se fait et la sauve… d’elle-même?

Le nombre d’adolescents en détresse qui commettent un acte d’automutilation est en constante augmentation. Ce comportement serait adopté autant par les filles que les garçons, et la plupart auraient recours à cette solution pour évacuer un surplus d’émotions qu’ils se sentent incapables de gérer. Le soulagement est immédiat, mais temporaire, et c’est pourquoi il peut être très difficile de soigner ce trouble.

Mon avis

14 ans et tellement malheureuse. Pauvre petite fille que personne n’aime et qui en plus est responsable de l’accident de son frère Théo. Bien oui, avec sa grande trappe, elle a été lui bavasser que sa blonde le trompait, alors il est parti comme un fou avec sa planche à roulettes et s’est fait frapper par une automobile. Et ce n’est pas le pire, elle sait que sa mère ne l’a pas désiré, elle ne voulait pas de deuxième enfant. La vie était déjà difficile avec un, comment sera -t-elle avec deux?

Angélique ne trouve pas sa place à nulle part. Elle s’isole, a juste une vraie amie. Elle voit que quelque chose ne va pas, mais quoi faire, alors elle se mutile? Elle a commencé avec un verre de plastique cassé, a continué avec un exacto et même avec un tesson de bouteille trouvé sur le trottoir, ce qui lui a valu une visite à l’urgence.

Le beau de cette histoire est que sa demi-sœur Salomé qu’elle ne connaissait pas, a tout fait pour la rencontrer et depuis qu’elle a découvert son secret, elle l’aide et l’accepte comme elle est.

Quelle belle plume a Corinne De Vailly! C’est le premier livre que je lis de cette auteure, mais non le dernier.

Elle a su décrire le mal-être de la jeune Angélique, le pourquoi de son isolement et de son automutilation, tous les non-dits et, surtout qu’il y a toujours une lueur au bout du tunnel. À lire absolument peu importe votre âge.

Lu dans le cadre d’un service de presse avec https://editionsdemortagne.com/produit/lame-vif/ 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire