dimanche 5 janvier 2014

Villeneuve, Nicole - Graziella * Les Premières Notes


Les Éditions JCL, 2013
496 pages
ISBN : 978-2-89431-481-4

Roman historique québécois

Présentation de l’éditeur

1913. La jeune Graziella démontre davantage d'ambition que ce qui était permis à une adolescente de seize ans à cette époque. Sa mère, qui la juge trop volontaire et dérangeante, de connivence avec le curé qui ne tolère aucune conduite scandaleuse dans sa paroisse, la fait engager comme servante chez les Grenier, une famille bourgeoise de Saint-Jean-Baptiste. Mais dès l'année suivante, elle est congédiée par ses employeurs pour avoir prétendument séduit l'ainé de la famille. Dans le train qui l'amène vers Chicoutimi, la vie de la jeune fille prendra une direction différente grâce à la rencontre de Kate Davis. Sous la tutelle de sa nouvelle bienfaitrice, protestante de surcroit, Graziella aura l'opportunité de frayer parmi la haute gomme de Chicoutimi, cette ville qui bouillonne alors à tous les points de vue. Comment sera reçue la jeune femme au passé si lourd par ces hauts placés qui font l'orgueil de cette localité que l'on qualifie alors de Reine du nord?

Mon avis

D’habitude, je ne m’arrête jamais à cela, mais ce qui m’a attirée vers ce livre c’est la couverture et après en avoir lu le résumé, je n’ai pu résister.

L’auteure nous raconte l’histoire de Graziella, âgée de seize ans, belle comme un cœur qui fait tourner la tête de tous les hommes. La jeune fille est naïve et avec l’exemple que lui donne sa mère, elle ne voit rien de mal à ses agissements, c’est un jeu pour elle. Et lorsque Louis, le fils du voisin la regarde allongée sur son rocher et qu’il vient la rejoindre, ce qui commence par des taquineries, se termine par des cris, car le garçon la désire, il la prend dans ses bras et ne veut pas la lâcher. Le père Paquenaude les surprend et comme vous le pensez bien, il répète à la mère de Graziella comment son agace de fille a agi avec son fils.

À la suite de cet événement, la mère en profite pour l’éloigner de la maison avec l’aide du curé Saint-Gelais, ce qui fait bien son affaire, car elle a vu Gérard son beau-frère la reluquer. Alors, notre belle se retrouve servante chez les Grenier à Saint-Jean-Baptiste. Travail qu’elle exécute pendant environ quinze mois, car l’aîné Hubert, marié et père de trois enfants, la trouve bien à son goût et il lui plait également. Mais, Alida (la vieille fille de la famille) veille au grain.

De là s’ensuit le renvoi de cette mauvaise fille vers Chicoutimi pour travailler comme cuisinière à l’orphelinat.Je ne vous conterai pas toute l’histoire, mais j’ai tout simplement adoré et je vous en conseille fortement la lecture. Mon premier coup de de l’année 2014.

                                                                      

                                                 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire