mardi 31 décembre 2013

Wells, Dan - Partials tome 1


Éditions Albin Michel, 2013
Collection Wiz
528 pages
ISBN 978-2-22625-076-6

Fiction, Jeunes adultes

Présentation de l’éditeur

Un virus. La guerre contre les Partials – ces êtres mi-humains, mi-robots – a décimé la population. Seuls quelques milliers retranchés à Long Island ont survécu. Et le virus mystérieux – le RM – les tue petit à petit. Chaque nouveau-né vit moins d’une journée si ce n’est quelques minutes. La race humaine s’éteint inexorablement et aucun médecin n’a de remède.

Un espoir. Dans cette atmosphère désespérée, Kira, jeune interne en médecine, a une nouvelle hypothèse. Pourquoi les Partials sont-ils naturellement immunisés contre le RM ? Et si la solution venait de l’ennemi juré lui-même?

Une héroïne. Kira se lance alors dans une expédition au risque de devenir une hors-la-loi. Infiltrer les Partials, en capturer un et le ramener à Long Island pour l’étudier et peut-être, trouver un antidote. Mais le pari est risqué : soit elle réussit et sauve l’humanité, soit elle échoue et sera considérée comme une terroriste par son propre gouvernement. À moins que ce soient les Partials eux-mêmes qui ne la tuent…

« Partials, c’est l’histoire d’une jeune fille, d’un virus, d’êtres génétiquement modifiés et de troubles politiques. C’est l’histoire d’une adolescente qui a grandi dans un monde d’orphelins et cherche à sauver l’avenir de l’humanité. » Thisblondereads

Mon avis

L’histoire se situe à Long Island, New York en 2076. Il reste moins de 50 000 humains de vivants et depuis, 11 ans, aucun nouveau-né n’a réussi à survivre plus de 4 jours. C’est le virus RM le grand responsable. Il a été créé par les Partials, ces êtres (conçus par l’homme en usine) ayant une apparence humaine qui se sont révoltés contre leur concepteur.

Kira, âgée de 16 ans, travaille comme médecin interne à la pouponnière de l’hôpital d’East Meadow et elle n’est plus capable de voir les bébés mourir l'un après l’autre. Elle veut découvrir un vaccin pour les guérir, particulièrement depuis qu’elle sait que sa sœur Madison est enceinte.

Pour contrer la maladie, tout ce que les dirigeants au Sénat ont trouvé, c’est d’obliger toutes les jeunes filles âgées de 18 ans et plus à procréer et même, la rumeur dit que l’âge pourrait baisser à 16 ans.

Les décisions prises et surtout selon Kira, l’inertie du gouvernement par rapport à l’éradication imminente de la race humaine, l’amène à agir, elle, qui maintenant a été transférée au département de virologie.  

J’ai lu ce roman tout d’un trait ne pouvant le lâcher tellement, il y a de l’action et des rebondissements. J’ai adoré et lui décerne un gros coup de
.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire