vendredi 27 décembre 2013

Julliand, Anne-Dauphine - Deux petits pas sur le sable mouillé


Les Éditions Transcontinental, 2012
226 pages
ISBN 978-2-89472-643-3

Témoignage, littérature française

Présentation de l’éditeur

Un jour, sur une plage, Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche avec un pied pointant vers l’extérieur. Après une série d’examens, les médecins découvrent que Thaïs, 2 ans, est atteinte d’une maladie génétique orpheline. Il ne lui reste que quelques mois à vivre. L’auteure, alors enceinte de son troisième enfant, fait une promesse à sa fille : « Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d’amour. »

Ce livre raconte l’histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Avec tout ce qu’un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.

Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

Mon avis

Tout d’abord, laissez-moi vous présenter la famille : Anne-Dauphine, la mère; Loïc, le père et la fratrie, Gaspard, l’aîné; Thaïs, la cadette et Azylis, la benjamine.

Ce témoignage est un cri du cœur d’une mère par rapport à la terrible maladie dont sa fille est atteinte : la leucodystrophie métachromatique. Alors, tout de suite après que le diagnostic soit tombé, la mère organise tout pour que sa fille soit bien, la famille leur vient en aide, la nounou et même de très bons amis. Ce roman qui aurait pu être triste quoiqu’émouvant et bouleversant, en devient un d’amour, d’entraide, de compassion, de beau. Aucune révolte de la part des parents, seulement de l’amour à profusion et une journée à la fois.

À lire absolument.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire