mardi 12 novembre 2013

Tremblay, Elisabeth - Tu vivras pour moi


Éditions de Mortagne, 2013
Collection Tabou
256 pages
ISBN 978-2-89662-254-2

14 ans +, jeunes adultes

Quatrième de couverture

Alexandra a quatorze ans quand la fatigue et les ecchymoses font leur apparition. C'est à l'hôpital que le diagnostic tombe: leucémie. À partir de ce jour, la vie de l'adolescente sera à jamais chamboulée... Pendant ses trente mois de chimio, elle fera la connaissance de Guillaume, un garçon en rechute d'un cancer des os. Guillaume illumine l'univers d'Alex, assombri par la maladie. Très vite, ils deviendront proches. Très proches. Jusqu'à tomber amoureux l'un de l'autre.

Mais pendant qu'Alex avance vers la rémission avec espoir, les mauvaises nouvelles s'accumulent pour Guillaume... Certains traitements ne donnent pas le résultat escompté et d'anciennes douleurs refont surfaces, présage d'un avenir incertain. Impossible de ne pas envisager toutes les possibilités, même la pire. Celle qu'Alexandra redoute le plus au monde... Comment garder espoir quand les statistiques sont contre nous?

Cruel, le destin a permis la rencontre de ces deux âmes sœurs pour ensuite s'acharner à les séparer. L'amour est fort et résiste à bien des épreuves, mais peut-il surmonter la mort?

À l'âge où la plupart des adolescents découvrent leur premier amour, rêvent de liberté, se sentent invincibles et ne doutent pas d'avoir un futur rempli de promesses, Alex et Guillaume voient leur univers s'écrouler. Maladie terrible et souvent mortelle, le cancer oblige chaque année quelques centaines de jeunes à lutter pour leur survie.

Mon avis

Ce livre est tellement intense, beau et triste également. Alexandra et Guillaume, deux jeunes atteints de cancer que nous suivons pas à pas à travers leurs vies parsemées de haut et pour Guillaume de beaucoup plus de bas.

Tout d’abord, il y a Alexandra, 15 ans qui est suivi au CHUS (Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke) pour une leucémie lymphoblastique aiguë (30 mois de traitements) et c’est au département d’oncologie pédiatrique qu’elle y reçoit ses traitements et c’est là également que Guillaume retourne pour une récidive du sarcome d’Ewing (une sorte de tumeur osseuse à son humérus), il est suivi depuis 3 ans. Il a eu un répit de 2 ans et c’est revenu.

L’histoire nous est racontée par Alexandra et débute par l’annonce de sa rémission qui devrait être un grand moment de joie pour elle, mais qui tout au contraire la rend triste, car la seule personne avec qui elle voudrait partager cette bonne nouvelle n’est pas là et les souvenirs qui remontent à la surface lui font mal, la projetant dans un passé pourtant pas si loin.

J’ai adoré ce récit qui nous prend aux tripes, nous touche au plus profond de notre être. Je suis passée par toutes les émotions et l’histoire, quoique fictive, est des plus réaliste.

À lire absolument, peu importe votre âge.

Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat avec      

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire