samedi 20 juillet 2013

Gee, Maurice - La trilogie du sel 1. Le sel


Éditions AdA Inc., 2012
384 pages
ISBN 978-2-89667-737-5

Roman fantastique, jeunes adultes

Mon avis

Le jeune garçon et son père entendent les Faucheurs arriver et ils se précipitent pour réveiller les gens du Terrier du sang, Hari s’enfonce dans les dédales en criant aux dormeurs de fuir et Tarl court dans la rue avertir les autres. C’est là qu’il se fait encercler, arrêter et amener sur la Place pour être marqué à l’acide sur le front. Il ira comme esclave aux travaux forcés dans l’Abîme de sel, endroit d’où l’on ne revient jamais.

À l’Enclave non loin des Terriers, vivent les riches qui font partie de la Compagnie dont Perle qui est promise au gros et vieux Ottmar. Elle ne veut pas le marier et décide de s’enfuir avec Feuille-de-thé sa servante qui est douée de pouvoirs mystérieux.

Il faut savoir que l’histoire se déroule dans un monde de violence, d’esclavage et de guerre, mais malgré toute la méchanceté que certains hommes peuvent avoir, j’ai été fascinée par la bonté de certains autres.

Je découvre par ce livre Maurice Gee, ce Néo-Zélandais qui a un talent indéniable. J’ai beaucoup aimé ma lecture et je compte bien lire la suite de cette trilogie avec Gool le tome 2 et L’éclopé pour terminer.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire