lundi 28 mars 2011

Desjardins, Sergine - Marie Major


Éditeur: Guy Saint-Jean
Pages:   485
ISBN:    2-89455-214-9

Roman historique québécois

Quatrième de couverture

Le livre qui a inspiré un épisode de la série Le Canada en amour diffusé à Radio-Canada.

1684, en Nouvelle-France. Libertinage, meurtre, procès, emprisonnement, injustice…

Marie Major, une jeune fille à l'esprit indépendant, jouit à Paris d'une vie simple, mais vibrante de culture, de liberté et surtout de livres, tout ce qu'on refuse aux femmes de l'époque. Puis vient le jour où les membres de sa famille, pour ne pas avoir à partager leur héritage avec cette fille "rebelle", la font enfermer à la Salpêtrière. C'est là, en effet, qu'on entasse les infirmes, les orphelines, les teigneuses, les criminelles, les hérétiques, les mendiantes, les démentes et aussi… les insoumises, comme elle.

De cet endroit sinistre, la seule issue possible étant de devenir Fille du roi, elle s'embarquera pour la Nouvelle-France où elle épousera Antoine Roy dit Desjardins, un jeune soldat du régiment de Carignan. Marie tirera partie du mieux qu'elle le peut de cette existence dure, mais sereine, mettant à profit son intelligence et sa passion pour la vie. Mais tout basculera le jour où son mari, tombé amoureux d'une autre femme, sera assassiné par le mari de cette dernière…

Le récit captivant d'une Fille du roi, trahie et tenue responsable, par les bien-pensants du XVIIe siècle, de l'amour coupable de son mari. Après tout, "il allait de soi qu'une bonne épouse devait pouvoir détourner son homme de la prison et des autres femmes" ! Déjà éprouvée par l'assassinat de son époux, Marie verra sa réputation saccagée, perdra tous les biens, les amis et les privilèges durement acquis au fil des années. Arrivera-t-elle, malgré tout, à traverser cette tempête de honte et de déchéance ?

Et qu'adviendra-t-il de l'assassin d'Antoine ? Est-il possible qu'il s'en sorte mieux que tous dans cette histoire ?

Cadette d'une famille de treize enfants, Sergine Desjardins est originaire du Bas-du-Fleuve et vit aujourd'hui à Rimouski. Elle a complété une maîtrise en éthique, a collaboré à deux ouvrages et a rédigé un essai percutant (Médecins et sages-femmes. Les Enjeux d'un débat qui n'en finit plus, Québec-Amérique, 1993). Ce roman fascinant est inspiré de la vie de son ancêtre.

Ce que j’en pense

Un récit historique qui nous dévoile ce qui se passait en ces années où le clergé décidait de tout ou presque, où les femmes étaient considérées comme un bien appartenant à l'homme au même titre que sa maison, son chien…

J'ai lu ce livre goulûment tout d'un trait sans pouvoir le lâcher. J'étais consternée par ce que j'ai découvert. J'ai appris beaucoup plus dans ce livre que ce qu'on m'a enseigné en classe.

Si vous aimez les romans historiques, vous vous régalerez avec celui-ci et je vous le recommande fortement.

Sergine Desjardins, MERCI pour ce petit bijou rempli d'anecdotes, de recherches et de notes bibliographiques qui nous réfèrent à vos sources. MERCI aussi pour le côté romancé de cette histoire véridique de votre ancêtre Marie Major.

Un réel coup de.

2 commentaires:

  1. Très heureuse de lire vos commentaires sur ce livre que je viens de réserver à la bibliothèque faute de pouvoir l'acheter (il n'est pas disponible dans les librairies). D'autant que mes recherches généalogiques récentes m'ont fait remonter jusqu'à cet ancêtre maternel... dont je ne suis pas particulèrement fière !... Que nous partons de loin, les femmes !

    M. Provençal, Québec, QC

    RépondreEffacer
  2. Oui, vous avez bien raison, nous partons vraiment de très loin. Bonne lecture!

    RépondreEffacer

commentaire