samedi 12 février 2011

Auel, Jean M. - Les enfants de la Terre 1 Le Clan de l'Ours des Cavernes 2 La Vallée des chevaux 3 Les Chasseurs de mammouths


N.B.: Ce livre a été lu à sa sortie.

Éditions : Presses de la Cité [Omnibus]
Pages :    1470
ISBN :     2-258-03496-5

Roman historique

Quatrième de couverture

C’est en Périgord que j’ai rencontré Jean Auel pour la première fois. J’étais sur mon chantier de fouille; elle visitait le cadre de son futur roman. Je lui fis les honneurs du chantier. Elle me remit un exemplaire du Clan de l’Ours des Cavernes.

Avec une pointe de scepticisme critique, j’entrepris la lecture des aventures de Ayla. Mais il n’y avait pas, dans tout le récit, la faute qi aurait donné au préhistorien l’argument d’une "lettre à l’auteur", développant tel point de chronologie ou de paléontologie. Jean Auel était bien documentée sur la faune préhistorique, sur la technologie de l’homme de Neandertal ou sur celle de l’homme de Cro-Magnon, notre ancêtre direct. Elle avait, en outre, su tirer parti d’un débat de spécialistes qui divisait les préhistoriens : les hommes de Neandertal avaient-ils rencontré en Europe, il y a 35 000 ans, les premiers hommes modernes, les Homo sapiens sapiens ? La rencontre d’humains, assez semblables en fin de compte, mais parvenus à des niveaux technologiques différents fournit à Jean Auel la trame d’un fort beau développement.

La Guerre du Feu, de J.H. Rosny aîné, fut à l’origine de la vocation de François Bordes, qui établit les bases de la Préhistoire moderne et marqua profondément tous les préhistoriens de la seconde moitié de ce siècle. Souhaitons que le cycle des Enfants de la Terre, dont les trois premiers livres sont présentés ici, fasse également naître chez quelques jeunes lecteurs l’envie d’explorer notre lointain passé.

Jean-Philippe RIGAUD
Conservateur général du Patrimoine
Directeur du Centre national de préhistoire 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le Clan de l’Ours des Cavernes


Ce que j'en pense

La terre a bougé, la petite rivière si calme bouillonnait maintenant et de grosses vagues s’élevaient. Près de la rive, les arbres étaient happés par les eaux et la petite fille a vu l’auvent de peaux de bêtes avec son contenu s’engloutir dans une grosse crevasse.

Cette petite fille, c’est Ayla et elle a peur elle crie : « Maman ! Maamaaan ! ». Elle veut rejoindre ses parents mais une nouvelle secousse secoue la terre. Tout est disparu, il ne reste plus rien et la terre qui continue à trembler.

Elle quitte cet endroit, elle est seule et abandonnée. Elle se retrouve dans l’habitat du lion des cavernes et doit se cacher mais celui-ci réussit à la griffer sur la cuisse.

Elle reste cachée dans une crevasse jusqu’au départ du lion. Elle réussit à se traîner jusqu’au cours d’eau et c’est alors que passe la tribu de Brun. Iza la guérisseuse, la voit et décide de garder la petite Ayla qui est blessée et tellement différente d’eux. Elle va l’élever comme si elle était sa propre fille avec l’aide de son frère Creb le sorcier borgne.

Ainsi commence l’aventure d’Ayla avec le clan.

Un avis différent du mien chez Laura Escapade Féerique
Un autre avis Chez Luna

La Vallée des chevaux

Ce que j'en pense

Bien du temps est passé depuis qu’Ayla a été adoptée par Iza la guérisseuse. Elle est chassée du clan et doit apprendre à vivre seule. Elle recherche son peuple. Elle découvre comment faire du feu, dresse un cheval, adopte un bébé lion et enfin, rencontre une personne qui lui ressemble.

Les Chasseurs de mammouths

Ce que j'en pense

Ayla va enfin vivre avec des gens comme elle et y rencontrer un autre homme que celui qu’elle a connu dans sa vallée. Qui choisira-t-elle entre le blond Jondalar et le beau Ranec, homme à la peau sombre ?

J’ai tout simplement adoré cette saga des enfants de la terre et je peux dire que ce sont les plus beaux livres que j’ai lu à vie. Gros coup 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire