dimanche 2 novembre 2008

Deaver, Jeffery - Meurtre.com


Éditions: Calmann-lévy
Pages:     470

Suspense

Jeffery Deaver a été journaliste, puis avocat, avant de se consacrer entièrement à l'écriture. Il vit aux États-Unis. Les éditions américaine et anglaise de meurtre.com sont des best-sellers qui ont atteint le million d'exemplaires. Les droits d'adaptation cinématographique ont été acquis par Joel Silver, le producteur de Matrix.

Résumé

En Californie, dans la Silicon Valley, royaume des nouvelles technologies, un jeu mortel a commencé. Peu avant les crimes, l'ordinateur des victimes subit un "soft access" : un inconnu s'y introduit via Internet. Puis, grâce aux détails intimes stockés sur le disque dur, il tend son piège. Plus le meurtre est difficile à commettre, plus l'assassin semble se régaler.

La police, en faisant appel à Wyatt Gillette, un "hacker" surdoué, se lance dans une partie de cache-cache avec le tueur en série. Une traque effrénée entre réalité et cybermonde qui les entraînera dans les profondeurs de l'internet, cet "Ailleurs Bleu" où chacun avance masqué.

Ce que j'en pense

Quand j'ai vu qu'il y avait un glossaire au début, j'ai bien cru que ce serait difficile de lire ce livre et d'avoir toujours à y revenir pour comprendre les termes informatiques. Mais non, je l'ai lu et ensuite la lecture s'est faite toute seule.

Ce sont des mots que toute personne qui joue un peu sur Internet a déjà vu ou connaît.

C'est la première fois que je lis un livre de ce genre. Un meurtrier "cracker" qui traque ses victimes sur Internet et qui réussit à entrer dans l'ordinateur de ses victimes, apprend tout ce qu'il doit savoir et passe à l'action. Plus le risque est grand, plus les points sont hauts, car pour lui c'est un jeu...

La police fait appel à Wyatt Gillette, un "hacker" emprisonné pour avoir réussi à entrer dans des ordinateurs du gouvernement et décodé ce qui était indécodable selon eux.

Une bataille entre 2 champions de l'informatique. Qui l'emportera, le meurtrier ou Wyatt Gillette.

Au fil des pages, je croyais découvrir le meurtrier pour me rendre compte que non, ce n'était pas la bonne personne et pourtant tout semblait bien se tenir.

On est tenu en haleine de chapitre en chapitre quoique j'ai trouvé quelques longueurs vers la fin, mais j'ai bien aimé quand même. Je vais certainement lire ses autres livres. Le désosseur m'intéresse beaucoup même si j'ai déjà vu le film.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire