mardi 28 septembre 2010

Pontbriand, Claire - Sainte-Victoire



Éditions :    Les Intouchables
Pages :       382
ISBN-10 :        2-89549-236-0
ISBN-13 : 978-2-89549-236-8

Roman contemporain québécois

Quatrième de couverture

Au cœur du Québec de l’après-guerre, dans la petite ville de Sainte-Victoire, Florence, Alice et Thérèse se préparent à voir leurs vies se transformer. Les trois jeunes femmes sont prêtes à abandonner l’enfance. Les amitiés qui traversent le temps, les rêves d’avenir, la famille, les prétendants… Comment se dessineront ces années qui s’étendent devant elles, à l’infini, semble-t-il ? Le temps viendra pour elles d’emprunter un chemin et de faire des choix qui guideront leur avenir. Mais la vie nous éloigne bien souvent des voies de la raison.

Les années passent, le monde change et pourtant, les émotions sont toujours aussi vraies, les illusions aussi aveuglantes et les passions aussi profondes. Avoir vingt ans se vit bien différemment après la Révolution tranquille. Les enfants de nos trois héroïnes sont sur le point, à leur tour, d’entreprendre le grand voyage de la vie. Mais Sainte-Victoire a-t-elle vraiment changé ou n’a-t-on fait que repeindre le décor, d’une génération à l’autre ?

Avec son lot de personnages attachants, ce portrait à la fois tendre et acéré nous fait revivre l’histoire touchante de deux époques.

Née à Sorel en 1949, Claire Pontbriand est écrivaine et scénariste. Après le succès de la saga de Sorel, Aurélie et La découverte d’Aurélie, elle nous plonge aujourd’hui dans le Québec des années 1950. Sainte-Victoire est son septième roman.

Ce que j'en pense

Florence, Alice et Thérèse sont les meilleures amies du monde. Nous apprenons à les connaître à travers leurs fréquentations de jeunes filles, les confidences qu’elles se font, leurs mariages respectifs et la naissance de leurs enfants.

Tout au long de ce roman, nous découvrons les petits ou gros secrets de nos trois amies et on peut dire qu’il s’en passe des choses, tout peut arriver et on ne se lasse pas de la vie de ces femmes. Une belle histoire qui nous est racontée et peu importe l’année où elle se situe, l’amour ne démode pas.

Je ne connaissais pas cette auteure, c’est la première fois que je la lis mais ce n’est certainement pas la dernière. Un nom à retenir Claire Pontbriand. J’ai adoré, une excellente lecture.

Je tiens à remercier mon amie Nathalie qui m'a offert ce volume.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire