samedi 10 juillet 2010

David, Michel - La poussière du temps 2 Rue Notre-Dame



Éditions: Hurtubise
Pages:    530
ISBN :   2-89428-835-2

Roman historique québécois

Quatrième de couverture

Le temps passe dans le quartier ouvrier où loge la famille Dionne, rue Notre-Dame. Au gré des rentrées scolaires, des fêtes de Noël, des naissances et des vacances, la vie, lente et exigeante, poursuit son cours, réservant à Maurice, Jeanne et leurs enfants son lot d'épreuves mais aussi ses moments de bonheur.

"De petits bonheurs en drames, du quotidien routinier à de rares week-ends voire même d'exceptionnelles vacances, Michel David nous offre ici un bel aperçu de notre passé." PRIMEURS

Nous voici au beau milieu des années 1950. À la radio, on écoute Un homme et son péché et Chez Miville, alors que la mystérieuse télévision fait son apparition dans les vitrines des magasins de la rue Mont-Royal.

Fidèle à son habitude, Maurice s'emporte à tout moment. L'argent est encore et toujours au centre de tous les litiges; il se fait de plus en plus rare à mesure que s'agrandit la famille. Les traits tirés par l'angoisse et les grossesses qui l'assaillent, Jeanne se réfugie au presbytère où elle va trouver conseil, aide et réconfort. Mais les enfants Dionne ne sont pas dupes pour autant. L'aîné des fils, Paul, ne songe qu'à sortir de cet éternel combat contre la misère. Il deviendra prêtre s'il le faut... même s'il ne croit plus vraiment en Dieu.

Avec ce deuxième roman, MICHEL DAVID poursuit l'attachante sage amorcée avec le premier tome de La Poussière du temps et confirme par le fait son talent d'écrivain.

"Dans l'oeuvre de Michel David, on sent l'influence des Filles de Caleb, d'Un homme et son péché et d'autres romans d'époque oscillant entre traditions rurales et modernité urbaine."

MONTRÉAL MÉTRO

Ce que j'en pense

Rien ne change chez les Dionne. Maurice a toujours mauvais caractère, jure comme un charretier et la famille continue de s'agrandir.

Les temps sont encore difficiles mais malgré la radinerie et l'égoïsme de Maurice, ce dernier réussit quand même à donner de petites joies à sa femme et ses enfants.

Jeanne est fatiguée mais réussit quand même à s'occuper de son petit monde, de se faire le porte-parole pour les enfants quand ils ont une demande à faire et à voir ses parents de temps en temps.

Ce deuxième tome de la série est un petit bijou, je l'ai dévoré tout comme le premier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire