samedi 3 juillet 2010

David, Michel - La poussière du temps 1 Rue de la Glacière



Éditions : Hurtubise
Pages :    457
ISBN :     2-89428-789-5

Roman historique québécois

Quatrième de couverture

"Le jeune homme ouvrit l'écrin et le tendit à Jeanne qui y découvrit une petite bague toute simple en or jaune.

-Essaye-la, proposa Maurice, fier de son achat.

Elle passe le bijou dans l'annulaire de sa main gauche. Il était un peu grand, mais elle se garda d'en faire la remarque."

                                                        Voici une grande saga urbaine,
                                            le remarquable tableau 
                                                     d'une époque. 

Au moment où, grâce à la Deuxième Guerre mondiale, s'achève la Crise, la vie conjugale commence pour Jeanne et Maurice. Dans le Montréal des années 1940, tous les espoirs sont permis même si le quotidien reste souvent rebutant.

Pour Jeanne, le manque d'argent ou la quête annuelle du logement ne sont pas ses plus grands soucis. Maurice, l'amoureux doux et attentionné qui lui faisait la cour, se révèle être, dès le lendemain des noces, un compagnon bien étonnant. Loin de sa famille et souvent enceinte, la femme doit alors mener une lutte incessante pour assurer la survie de ses enfants et l'harmonie de sa famille.

Ainsi commence, entre la tradition rurale et la modernité urbaine, une grande saga du Québec du XXe siècle. Dans son récit sobre et réaliste, l'auteur donne une image vivante de l'Est montréalais, fidèle à une époque où les qualités du cœur, le dévouement et la générosité, se dressaient devant les petits et grands malheurs du monde.

MICHEL DAVID a enseigné le français pendant plus de trente ans à tous les niveaux du secondaire. Après avoir participé à la rédaction de très nombreux ouvrages à caractère pédagogique, il fait maintenant le saut dans la fiction. La Poussière du temps est sa deuxième œuvre romanesque; l'auteur en prépare actuellement la suite qui comprendra plusieurs tomes.

Ce que j'en pense

Jeanne Sauvé, hospitalisée et opérée pour l'appendicite fait la connaissance de celui qui deviendra son mari lorsqu'il visite sa tante, qui est sa voisine de chambre.

Ils sont jeunes, beaux et ont l'avenir devant eux. Comme Maurice Dionne habite Montréal et Jeanne tout près de Drummondville, les fréquentations se font surtout par correspondance entrecoupée de quelques visites de l'amoureux.

Maurice le doux et attentionné qu'il est lors des fréquentations, change après le mariage. Jeanne doit utiliser de beaucoup de subtilités pour garder l'harmonie dans son foyer.

Les temps sont durs, Maurice est radin et Jeanne doit tenir tête pour que ses petits ne manquent de rien.
Une belle histoire qui commence dans les années 1940 jusqu'en 1950 environ.
Michel David écrit tellement bien que nous vivons la vie de Jeanne comme si cela nous arrivait à nous, tellement nous embarquons dans le récit qui est très prenant.

Je vous recommande cette histoire qui raconte si bien la vie de ces années difficiles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire