samedi 19 juin 2010

Bergeron, Mario - L'héritage de Jeanne


Éditions : Québec Loisirs
Pages :    437
ISBN :     2-89430-455-2

Roman contemporain québécois

Deuxième de couverture

Trois-Rivières, fin des années 1930. Simone et Renée, filles de Roméo Tremblay, vivent leur quotidien au rythme de leur jeunesse. La première se croit la reine des malchanceuses, la seconde est la championne de l’optimisme. Alors que la crise économique tire à sa fin, la Seconde Guerre mondiale assombrit de plus en plus l’horizon… Voyant s’évanouir leurs grands idéaux, Simone et Renée s’apprêtent malgré tout à affronter leurs vies d’adultes avec ce qu’elles comporteront d’incertitudes et de contraintes.

Ce que j'en pense

Comme le livre précédent, l’auteur nous raconte la famille Tremblay à travers la vie des deux sœurs, Simone l’aînée et Renée la cadette.

De 1936 à 1939, c’est surtout la vie de Simone et de son amoureux François qui nous est racontée, tout en tenant compte de la vie de la famille de Roméo Tremblay.

Ensuite, c’est la colorée Renée dit « Caractère » qui prend toute la place à notre grand bonheur. Elle est bien la digne petite fille de Joseph et la nièce de la belle Jeanne de "Perles et Chapelet", tous trois des êtres passionnés.

C’est ainsi que se poursuit cette merveilleuse histoire avec notre chère « Caractère » qui nous entraîne dans ses combats, ayant des convictions bien arrêtées au sujet de la guerre, de la conscription. Elle a son groupe de filles les "myrnas" et toutes ensembles, elles s’occupent activement des "williams".

Quel délice que de suivre « Caractère » avec ses dialogues imaginaires avec Mackenzie King ou autres et que dire de la fin de ce livre. Le terme "surprenant" me semble très bien approprié.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire