samedi 12 septembre 2009

Barjavel, René - Une rose au paradis


Éditions : Pocket
Pages :    217

Science-fiction

Quatrième de couverture

Une gigantesque manifestation réunit, place de la Concorde, des millions de femmes enceintes venues dénoncer les effets de la bombe U. Mais il est déjà trop tard... Le cataclysme se déclenche. La planète Terre est réduite à néant. Cependant, Lucie, l'une des manifestantes, échappe mystérieusement à la déflagration.

Seize ans plus tard... Lucie vit avec son mari et ses enfants dans un univers étrange où le temps n'existe plus, où il suffit d'appuyer sur un bouton pour obtenir vêtements et nourriture.

Que s'est-il passé ? Pourquoi ont-ils échappé au cataclysme ? Qui est l'énigmatique Monsieur Gé que les enfants assimilent confusément à un Dieu ?

Dans ce roman qui se déroule à l'aube des années 90, la science fiction rejoint nos préoccupations les plus profondes.

Également chez Pocket : « La nuit des temps », « Les chemins de Katmandou », « Le grand secret », « Les dames à la licorne ».

Ce que j'en pense

Une belle histoire fictive, romancée, drôle par moment, magique et passionnante.

Lucie et son époux Monsieur Jonas, ont été choisis par Monsieur Gé pour vivre dans l'arche. (Lucie est alors enceinte de jumeaux). Au fait, c'est qui ce Monsieur Gé, Dieu ou démon.

Hé oui ! l'arche comme celle de Noé mais construite en forme de cylindre et enfouie dans la terre pour résister à la bombe U et permettre de reconstruire la planète après que les effets de la radioactivité soient complètement disparus.

Du déjà lu mais avec des variantes qui font que j'ai bien aimé encore une fois lire du Barjavel. Je vous en conseille la lecture. Vous passerez de bons moments tendres et agréables.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire