vendredi 3 juillet 2009

Sparks, Nicholas - À tout jamais


Éditions : France Loisirs
Pages :    252
ISBN :     2-7441-4544-0

Roman contemporain

Deuxième de couverture

Parce qu’il n’a pas de cavalière pour aller au bal de la promotion 1959 du lycée de Beaufort, Landon Carter, fils du député de Caroline du Nord, invite Jamie, la fille du pasteur baptiste. Il la connaît depuis toujours. Tous au lycée se moquent un peu d’elle, de son éternelle jupe plissée, de son vieux cardigan fatigué, de son infatigable bonne humeur et de son dévouement pour les enfants de l’orphelinat ou les animaux abandonnés. À la surprise de Landon, Jamie accepte à une condition : qu’il ne tombe pas amoureux d’elle. Le destin en décidera autrement et réserve à Landon la plus cruelle des épreuves…

Ce que j'en pense

Landon Carter maintenant âgé de 57 ans nous raconte son histoire, celle de ses 17 ans enfin de sa vie. Sa belle histoire d’amour avec Jamie Sullivan la fille du pasteur, celle qui se promène toujours habillée d’une jupe plissée, d’un chandail marron et une bible à la main.

Jamie que l’on trouve tout « trop » comme trop bonne, trop souriante, trop généreuse, elle aime tout le monde, recueille les animaux blessés, tous les adultes l’aiment et les étudiants se moquent d’elle.

Mais comment se fait-il que Landon qui est plutôt son contraire, en tombe amoureux. Elle l’a pourtant averti lorsqu’il lui a demandé de l’accompagner au bal du lycée [parce qu’il n’avait pas d’autre cavalière] et qu’elle a accepté, qu’il ne doit pas devenir amoureux d’elle.

Une très belle histoire d’amour et comme nous avertit l’auteur. « Voici mon histoire. Je promets de ne rien vous cacher. Sans doute rirez-vous d’abord; ensuite vous pleurerez… Ne dites pas que je ne vous avais pas prévenus. » (Extrait de la page 10)

J’ai tout simplement adoré lire ce livre. Un roman à l’eau de rose qui m’a fait rire, espérer, croire en la bonté des gens et pleurer. Toute la gamme d’émotion y est passée. (Soupir…)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire