samedi 21 mars 2009

Monette, Denis - Par un si beau matin


Éditions: Les Éditions Logiques
Pages:    414
ISBN :    2-89381-935-4

Roman contemporain québécois

Quatrième de couverture

Jeanne et Martial Durelle décident, à la veille de célébrer leur quarantième anniversaire de mariage, de se séparer, de prendre chacun leur vie en main et de poursuivre leur route l'un sans l'autre plutôt que de mourir d'ennui ensemble. Une décision qui fait réagir leurs enfants, Roger, Carole, Sylvain et Julie, chacun d'eux vivant en couple. L'aîné jette carrément le blâme sur sa mère alors que l'autre fils s'efforce d'accepter le fait. L'une des filles n'apprécie guère le geste malgré une certaine gêne à rabrouer ses parents, alors que la plus jeune semble vouloir comprendre sa mère, même si elle éprouve du chagrin pour son père dont elle est la préférée. Surgissent alors les discordes, le drame familial, les rappels à l'ordre, les déchirures, alors que Jeanne tente tout simplement, mission accomplie auprès de ses enfants, de vivre enfin sa vie. Loin de Martial qu'elle prétend avoir si peu aimé...

Et lui, désespéré d'avoir à quitter sa petite maison de la rue Garon, s'en va, indécis, passablement démoli, en dépit d'un semblant de fierté.

Par un si beau matin est le onzième roman de Denis Monette. Plus contemporain que les précédents - les pages s'ouvrent en l'an 2000 -, on n'y décèle pas moins les sentiments dont la plume de l'auteur s'imbibe chaque fois qu'il la trempe pour ses émotions. Cette histoire de famille intense atteindra de plein fouet les parents de l'âge de Jeanne et Martial de même que les lecteurs de l'âge de leurs enfants. Parce que ce scénario où l'agitation est omniprésente pourrait être vôtre aussi bien que celui des personnages de cette belle oeuvre de fiction.

Par un si beau matin, un roman qui va droit au coeur !

Denis Monette est né à Montréal. Auteur à succès, tous ses romans sont devenus des best-sellers et ont été mis en nomination pour tous les prix du public des divers Salons du Livre à travers le Québec. En plus d'Adèle et Amélie et de sa trilogie composée de L'ermite, Pauline Pinchaud, servante et Le rejeton, il a écrit entre autres Les parapluies du diable (récit de son enfance), Les bouquets de noces, Et Mathilde chantait, Marie Mousseau 1937-1957, Un purgatoire ainsi que La maison des regrets, des oeuvres fort appréciées de son vaste public.

Ce que j'en pense

En lisant le résumé, tout de suite j'ai su que j'aimerais ce roman et je vous avoue que je n'ai pas été déçue. Avant d'avoir terminé le prologue de 20 pages, j'étais conquise, j'aimais et je savourais ce que je lisais.

Jeanne et Martial sont des parents qui osent montrer leurs sentiments et les enfants comme tous les enfants peuvent si bien être ingrats, ne se sont pas gênés pour dire leur façon de penser.

En lisant, j'ai eu le coeur gros, j'ai ri mais surtout jamais je ne me suis ennuyée. Je n'ai trouvé aucune longueur et j'en redemandais encore.

J'ai trouvé les personnages tellement attachants. C'est la vraie vie de tous les jours qui pourrait nous arriver à chacun de nous qu'on soit parents ou enfants.

Je vous suggère ce livre qui est un coup de coeur pour moi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire