samedi 28 mars 2009

Demers, Dominique - Marie-Tempête



Éditions : Québec Amérique
Pages :     317

Roman contemporain québécois

Quatrième de couverture

Vers 15 ans, Marie-Lune éprouve une grande envie de liberté. Ses parents sont troublés. La vie était si paisible au bord du lac des Laurentides où la famille s'était installée.

C'est qu'Antoine est survenu, avec ses yeux verts, immenses, brillants comme la forêt des alentours les matins d'été. Et puis, Marie-Lune a commencé à trouver la ville bien attirante.

C'est dans ces circonstances que la mort frappe. Marie-Lune chavire. L'intensité du premier amour, l'atrocité d'un départ définitif, l'émerveillement d'une maternité pourtant si dérangeante, tout cela est beaucoup pour une jeune fille. Serait-ce trop ? Marie-Lune devra traverser le désert de l'adolescence et aller jusqu'au bout de sa nuit.

Voilà un «vrai roman», comme le dit Jacques Allard dans sa préface, «où l'émotion court partout, sans tomber dans le mélodrame».

Docteure en littérature jeunesse, écrivaine et scénariste Dominique Demers a le talent de savoir s'adresser à tous les publics avec la même magie. Ses romans lui ont valu de nombreux prix prestigieux, ici et à l'étranger. En plus, de Marie-Tempête, on lui doit Maïna et Le Pari, deux best sellers depuis leur parution. 

Ce que j'en pense

Marie-Lune est une jeune adolescente qui vit heureuse dans les Laurentides auprès de Fernande sa mère et de Léandre son père.

Son petit cœur se met à battre pour le bel Antoine aux yeux si verts. Celui-ci vit avec son père alcoolique et veut quitter l'école.

Notre petite héroïne perd sa mère d'un cancer et on lui a caché sa maladie. Difficile de comprendre et surtout d'accepter. Une chance que son amoureux Antoine et sa meilleure amie Sylvie sont tout près d'elle.

Non, Marie-Lune ne l'aura pas facile, elle aura une grave décision à prendre concernant sa grossesse. Marier le père, interruption de grossesse ou l'adoption pour le bébé. Choix assez difficile pour une fille de 15 ans.

Marie-Tempête réunit en un seul volume trois titres déjà parus : «Un hiver de tourmente», «Les grands sapins ne meurent pas» et «Ils dansent dans la tempête» classés alors dans la catégorie «Jeunesse».

Ce livre est maintenant dans la catégorie adulte. Il se lit d'un trait, capte notre intérêt du début à la fin et nous fait réfléchir en même temps. De très beaux passages, surtout les lettres de Fernande à sa fille et le journal intime de Marie-Lune tout exprès pour son Moustique. Un régal pour les yeux et le cœur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire