dimanche 11 janvier 2009

Anderson, Peggy - Hôpital des enfants



Éditions: France Loisirs
Pages:    442


Témoignage, littérature américaine



Deuxième de couverture


Du nouveau-né à l'adolescent, ils arrivent du monde entier, ces enfants atteints des maux les plus redoutables – malformations de naissance, anomalies génétiques, cancers, accidents…

Pour eux, s'il reste un espoir, c'est à "Children Hospital" l'hôpital des enfants de Philadelphie, qu'il réside.

Mais qu'est-ce que "Children"s" ? Un hôpital pas comme les autres, le premier dans son genre aux USA par les techniques de pointe et les compétences qu'il rassemble.

Un hôpital entièrement conçu pour des enfants, pour qu'ils y guérissent, qu'ils y soient heureux, qu'ils trouvent aussi la force d'affronter la mort.

Au travers des destins de quelques malades de "Children's", Gina, leucémique, Candy, à qui l'on reconstruira un visage, Mark, un merveilleux enfant atteint de mucoviscidose, la journaliste américaine Peggy Anderson nous fait partager l'intensité des jours dans cet hôpital où les enfants, leur famille, les médecins, le personnel médical affrontent quotidiennement l'intolérable.

Un document bouleversant.

Ce que j'en pense


Six petits patients de la naissance à 15 ans, avec de graves maladies sont hospitalisés au "Children's". Pour les besoins de l'auteure, l'histoire de ces enfants est décrite simultanément bien qu'ils n'aient pas été hospitalisés en même temps.

L'auteure nous décrit le travail des médecins, des infirmières, l'immense chagrin des parents et ce que ressentent ces enfants du moins, Mark, atteint de mucoviscidose, un adolescent qui a plus de maturité que bien des adultes et qui peut expliquer ce qu'il vit.

Également, Gina qui a la leucémie, Candy qui doit subir des chirurgies faciales, Brandon, un prématuré de 680 grammes, Jody, 18 mois, sous respirateur depuis sa naissance, né d'une mère droguée avec toute une panoplie de maladies et aussi, Freddy Eberly, victime d'un accident de voiture et quelques autres patients mais personnages secondaires.

Ce document est fascinant, six cas graves, des décès, des victoires mais surtout de l'espoir, beaucoup d'espoir.

Je ne note jamais un témoignage ou un fait vécu, il n'y a rien à dire, je ne note pas la douleur, je compatis et surtout je vois qu'il y a des anges qui savent adoucir la maladie de ces jeunes qui ne méritent aucunement ces douleurs.

À lire absolument, même si c'est seulement pour dire "Merci" d'avoir des enfants en santé et de se rendre compte que quelqu'un à quelque part continue et croit fermement que dans l'avenir, ils pourront guérir ces petits.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire