mardi 30 décembre 2008

Crichton, Michael - État d'urgence


Éditions : Robert Laffont
Pages :    647

Techno-thriller

Quatrième de couverture

Le réchauffement de la planète est-il un mythe ?

Dans un techno-thriller d'une vitesse supersonique, Michael Crichton s'attaque aux tabous de l'écologie.

San Francisco, corniche de Point Moody. Le milliardaire George Morton s'écrase du haut d'une falaise à bord de sa Ferrari - il venait d'annoncer qu'il retirait son soutien à la NERF, mouvement écologiste international...

Meurtre ou accident ?

Avant de disparaître, le milliardaire a laissé un message énigmatique. Peter, son avocat, et Sarah, son assistante, le décryptent... et se trouvent emportés dans une course-poursuite qui va les précipiter des glaces de l'Antarctique aux forêts vierges de Mélanésie en passant par les déserts de l'Arizona...

En face d'eux, un ennemi multiforme et insaisissable prêt à détruire la planète pour prouver qu'elle est en danger. Tremblement de terre, tsunami, cyclone... Si les idéalistes fous ne sont pas neutralisés, des centaines de milliers de gens vont mourir dans une série de catastrophes naturelles d'une ampleur sans précédent. 

Ce que j'en pense

J'ai lu ce livre mais avec un oeil différent des mes lectures habituelles. Je croyais en connaître un peu sur le réchauffement de la planète et je dois avouer que ce livre a remis en question mes convictions.

Je n'ai pas considéré ce livre comme un thriller, je ne saurais comment le classer. Sans dévoiler le "punch", je trouve qu'il dérange, il fait peur aussi. Je me demande qui dit vrai...

Et je vous avoue que pour le moment, je ne me sens pas prête à me faire une opinion.

Chose certaine, l'auteur a écrit sur une réalité de notre monde, il donne son avis à lui mais nous laisse libre de croire ce que bon nous semble.

Ce que j'ai trouvé bizarre en lisant le livre, c'est que je ne cherchais pas à savoir si Georges Morton est mort par meurtre ou accident mais tout simplement de suivre Sarah et Peter dans leur aventure palpitante.

Il y a de nombreuses références à des recherches scientifiques, à des sites web, etc... D'habitude je n'aime pas cela des livres remplis de références mais il me semble que dans celui-ci, c'était tout à fait normal et en plus cela l'a rendu plus crédible et montré du sérieux de l'auteur.

Je vous conseille donc ce livre, j'ai réellement aimé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire