jeudi 4 décembre 2008

Chattam, Maxime - L'âme du mal


Éditions : Pocket
Pages :   515

Thriller

Résumé

Pas plus que sa jeune acolyte, l'inspecteur-profileur Brolin ne pense que les tueurs en série reviennent d'outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte ?

Pure sauvagerie ou magie noire ?

Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de cerner et de prévoir ses crimes, devenir un monstre soi-même, tels sont les moindres risques de son métier. On dit au FBI qu'il s'en faudrait d'un rien pour qu'un bon profileur aille rejoindre la galerie de ses pires clients.

Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

Ce que j'en pense

J'ai aimé ce livre. Très différent de ce que j'ai lu à date. On peut dire que c'est précis. La description des meurtres et lorsqu'il y a autopsie ne manquent d'aucun détails. Si vous aimez grignoter en lisant, vous ne le ferez pas avec ce livre-ci.

Je cherchais à savoir qui était le meurtrier, c'était certain pour moi que c'était un « copycat », car je ne crois pas aux revenants. Mais, à un moment donné je n'étais plus certaine de rien. Et une finale à quoi je ne m'attendais pas, mais pas du tout.

J'aime beaucoup être surprise à la fin d'un livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire