samedi 27 septembre 2008

Tremblay, Michel - Bonbons assortis


Éditions: Leméac/Actes Sud
Pages:    175 

Littérature québécoise

Quatrième de couverture

Le point de vue des éditeurs.

La petite enfance de Michel Tremblay contient en germe la sensibilité et l'émotivité si vives de l'œuvre à venir. Quand il ouvre le tiroir de ce paradis perdu, les trésors qu'il y découvre sont plus vivants que jamais, plus savoureux parce que plus de cinquante ans ont passé, qui les ont affinés en vibrants récits. C'était l'époque où la magie du père Noël opérait encore et où les gentils mensonges des adultes tenaient lieu de vérités: ceux de son frère Jacques et de sa marraine Robertine, ceux de son oncle Josaphat et de sa grand-mère Tremblay, mais surtout ceux de sa mère Nana, qui mêle bonne et mauvaise foi avec un égal bonheur et dont le rire sonore fuse à travers tout l'univers de l'écrivain.


Né à Montréal en 1942, Michel Tremblay est l'auteur d'une trentaine de pièces de théâtre et d'une vingtaine de récits et de romans, dont le cycle des Chroniques du Plateau-Mont-Royal.


Ce que j'en pense

Enfin, j'ai lu et aimé un livre de Michel Tremblay. L'auteur m'a fait revivre mon enfance. Il raconte si bien sa vie familiale, le père Noël, sa petite communion, les niaiseries de son frère Jacques et lui dans sa naïveté d'enfant qui croyait tout ce qu'on lui racontait.

Un petit livre tout doux, tout frais que je comparerais à de la soie et qui m'a rendu bien nostalgique.

Qui n'a pas dans sa famille un frère comme Jacques, une Robertine ou un oncle Josaphat et une mère comme Nana.

J'ai tout simplement adoré, je l'ai lu en une soirée. Je vous le conseille, on ne peut que l'apprécier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire