mardi 20 mai 2008

Seymour, Johanne - Le cri du cerf



Éditions: Libre Expression
Pages:    332

Suspense québécois

Quatrième de couverture

Un matin brumeux d'octobre, Kate plonge dans les eaux glacées de son lac près du paisible village de Perkins, dans les Cantons-de-l'Est, et trouve, flottant à la dérive, le cadavre d'une fillette. Plus tard, une seconde victime confirmera la présence d'un tueur en série dans les environs.

Qualifiée par ses pairs d'asociale et de vindicative, le sergent Kate Mc Dougall devra mener l'enquête la plus difficile de sa carrière. Pour démasquer la Bête, elle aura à affronter ses démons et remonter le fil douloureux de son passé.

Une démarche qui l'entraînera au coeur d'un cauchemar et qui risque de briser le fragile équilibre sur lequel elle a bâti sa vie.

Une vie marquée par le cri du cerf.

Scénariste, réalisatrice et comédienne, Johanne Seymour mêle brillamment action, suspense et émotion dans ce premier roman policier remarquable par la psychologie de ses personnages, l'efficacité de ses dialogues et le réalisme de ses descriptions.

Ce que j'en pense

J'ai aimé ce polar. L'auteure a une belle plume et raconte une histoire facile à suivre, macabre oui mais sans trop d'explications sanglantes, les scènes de crime sont décrites pour la bonne compréhension du lecteur.

On suit Kate et son équipe facilement, on voit que les meurtres sont reliés à Kate et plus on avance dans notre lecture, plus on est captivé. J'ai lu ce livre assez rapidement et je relirai avec plaisir cette auteure. Un nom à retenir Johanne Seymour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire