samedi 17 mai 2008

Picoult, Jodi - La couleur de la neige


Éditions: France Loisirs
Pages:    560

Roman contemporain

Deuxième de couverture

Tremblant de tous ses membres, Trixie se tenait accroupie dans un petit renfoncement du mur entre le lavabo et la cabine de douche. – Chérie, dit-il en s'agenouillant près d'elle, ça ne va pas ? Tu es malade ?

Elle se tourna vers lui en un mouvement ralenti, comme s'il était la dernière personne qu'elle s'attendait à voir. Elle avait le regard vide, les yeux barbouillés de mascara. Elle portait quelque chose de noir et de transparent déchiré à l'épaule. – Oh, papa… balbutia-t-elle avant de fondre en larmes.

- Trixie, qu'est-ce qui se passe ? Elle ouvrit la bouche, la referma et pressa ses deux poings sur ses lèvres en secouant la tête. Il la prit dans ses bras comme lorsqu'elle était toute petite. 

- Papa, chuchota-t-elle, on m'a violée.

Quatrième de couverture

Trixie, 14 ans, est le soleil qui éclaire les journées de Daniel, son père, qui lui voue un amour sans bornes. Lorsque la jeune adolescente accuse son ancien petit ami de l'avoir violée, le monde de toute la petite famille s'écroule. Laura, la mère, culpabilise d'avoir délaissé les siens et mis de côté ses responsabilités familiales. Daniel se reproche de n'avoir pas su protéger sa fille et garder sa femme. Et chacun dans la petite communauté où ils vivent, prend parti, certains accusant Trixie d'avoir tout inventé. Lorsque l'enquête révèle que l'adolescente avait été droguée, la rage envahit le cœur de Daniel, prêt à commettre l'irréparable pour venger sa fille…

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Régina Langer

Ce que j'en pense

Trixie accuse son ancien petit ami Jason Underhill de viol. Dit-elle la vérité ou agit-elle par vengeance par ce qu'il l'a laissé tomber ?

Lorsque l'enquête révèle qu'elle a été droguée, tout change, plus de doute possible.

Jason, ce joueur vedette de hockey qui se préparait pour aller à l'académie de sport se voit toute bourse refusée, vu les circonstances. Que va-t-il lui arriver ? Quelles accusations seront portées contre lui maintenant qu'il y a de la drogue dans le décor ?

Daniel, ce père qui travaille au foyer, qui n'a pas su protéger sa petite Trixie et Laura, la maman absente, professeure de littérature à Monroe dont les cours du second trimestre sont très prisés. Tous les deux, se sentent coupable de ce qui est arrivé à leur fille.

Jodi Picoult nous explique avec finesse et doigté, les sentiments d'une personne qui a été violée, elle décrit par quelles émotions passe cette personne et cela va nous chercher jusqu'au plus profond de notre être.

Elle nous parle aussi du violeur, de sa famille, son avocat et des ami(e)s de ces deux jeunes, ce que la communauté en pense.

Aussi, à même l'histoire de Trixie, il y a la B.D. de Daniel (le papa de Trixie), qui raconte l'histoire de cet autre père qui doit descendre au plus profond de l'enfer pour sauver sa fille. Les deux histoires se complètent très bien, une ne va pas sans l'autre.

Je ne suis pas amatrice de bandes dessinées mais j'ai apprécié quand même et pour le roman lui-même, j'ai beaucoup aimé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire