mardi 29 avril 2008

Monette, Denis - L'ermite


Éditions:  Québec Loisirs
Pages:      444

Roman contemporain québécois

Deuxième de couverture

Samuel Bourque vit depuis dix ans dans un shack près d'un lac, avec pour seuls voisins un dénommé Piquet et Charlotte, la veuve.

Pour Sam, le passé est enterré et, à l'aube de la soixantaine, il n'aspire qu'à la solitude…

Jusqu'au jour où, à la demande du curé du village, il accepte d'héberger pour quelques temps Pauline, une robuste fille de vingt ans. Sa présence réveille en cet ermite des passions qui iront jusqu'à l'obsession.

Mais si Pauline, servante de métier et rêvant d'un meilleur sort, ne dédaigne pas les faveurs de cet homme encore mâle, elle ne ferme pas pour autant les yeux sur le ténébreux Marcel, un prétendant de trente-six ans, ni sur le sensuel Ti-Guy, un adolescent qui lui permet de savourer pleinement sa jeunesse.

De ces écarts surgira le drame. Pauline devient une indésirable dans ce village où les ragots vont bon train. L'histoire se poursuit au gré d'étonnants rebondissements et ne nous laisse reprendre notre souffle qu'à la toute dernière page.

Ce que j'en pense

Je trouve que Denis Monette a une belle plume, il sait bien nous faire ressentir les émotions de ses personnages.

Il nous raconte les cancans qu'il peut y avoir dans une communauté où tout le monde se connaît bien. Et malheur, si une personne n'agit pas correctement.

J'ai lu ce livre assez vite rapidement, j'avais hâte de savoir ce qui allait se passer. Il n'y a pas de longueur, tout est intéressant du début à la fin.

Par contre, c'est écrit avec beaucoup de mots typiquement québécois.

J'ai bien aimé L'ermite, premier tome de la trilogie, il est suivi par Pauline Pinchaud, servante et Le rejeton.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire