jeudi 14 février 2008

Vincent, Marie-Christine - Mes amours au Paradis


Éditions: Québec Loisirs
Pages:    381

Roman contemporain québécois

Deuxième de couverture

Marie-Christine Vincent écrit depuis l’âge de neuf ans. À dix-neuf ans, elle avait déjà signé seize longs romans. Ce premier roman publié témoigne d’une grande maturité et d’un vrai talent d’écriture. La relève est assurée. Marie-Christine Vincent occupera une place de choix chez les auteurs de romans populaires. Son éditeur en est certain.

Troisième de couverture

Mari heureux, père comblé, Philippe a été gâté par la vie. Puis, par un beau dimanche de septembre, un accident de la route lui fauche sa femme enceinte et leur fils de trois ans. Seule survit Marie-Ève, l’aînée de la famille. Mais son état est sérieux. Ses jambes sont brisées et elle est plongée dans un profond coma.

Commence alors pour le père et la fille une longue et courageuse remontée vers la vie. Une remontée que seul l’amour peut permettre. Un amour touchant, inconditionnel et puissant. Un amour capable de contrer la mort.

Quatrième de couverture

La fragilité du bonheur, l’amour contre la mort, la vie qui gagnera quand même la partie… Un roman d’une rare authenticité et d’autant plus bouleversant qu’il a été écrit en 1996 par une jeune auteure, alors âgée de dix-sept ans…

Ce que j'en pense

J’ai lu ce livre tout d’une traite et encore, je viens de relire une partie du premier chapitre, j’ai les yeux tout plein de larmes, le cœur à la flotte.

Philippe, Marie-Ève, les deux seuls survivants de la famille. Comment va faire Philippe pour continuer ? Comment peut-on vivre quand on a tant eu et perdu ?

Je vous conseille de lire ce merveilleux roman de Marie-Christine Vincent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaire